Une association exclusive d’angiographie et de tomodensitométrie à permet un diagnostic et un traitement plus rapides, plus ciblés et plus efficaces

Une association exclusive d’angiographie et de tomodensitométrie à permet un diagnostic et un traitement plus rapides, plus ciblés et plus efficaces

L’UZ Brussel est désormais l’un des premiers centres hospitaliers d’Europe dotés d’un tomodensitomètre 4D. Cet appareil hybride associe deux techniques d’imagerie médicale : un arceau destiné aux angiographies (permettant d’examiner les vaisseaux sanguins à l’aide d’un agent de contraste) et un tomodensitomètre pour l’imagerie 3D. Le résultat ? Un diagnostic et un traitement plus rapides, plus ciblés et plus efficaces. Autre nouveauté : le patient ne doit plus se déplacer dans le scanner, c’est le scanner qui se déplace autour du patient. Cela signifie plus de confort pour le patient.

Association de techniques d’imagerie pour un traitement plus ciblé, plus rapide et plus efficace

L’UZ Brussel dispose désormais d’un scanner 4D destiné au traitement des patients souffrant d’un cancer du foie ou présentant un pied diabétique. En associant plusieurs techniques d’imagerie médicale, ce dispositif permet au personnel soignant de diagnostiquer, de traiter et de s’assurer de l’efficacité du traitement d’une pathologie en une seule fois. Autre tour de force : ce scanner est capable d’analyser une surface de 16 cm en un seul passage. En conjuguant ces deux techniques d’imagerie, il permet également un suivi extrêmement précis de la circulation sanguine. Par exemple, il facilite grandement la détection des éventuelles hémorragies de la cavité abdominale en permettant de poser un cathéter dans la zone à examiner dans le cadre d’une angiographie, avant d’injecter un agent de contraste de manière ciblée dans l’un des vaisseaux de l’abdomen pour réaliser une tomodensitométrie. Le tomodensitomètre fournit également un outil idéal pour s’assurer immédiatement de l’efficacité du traitement d’une lésion hépatique par radiofréquence ou par obturation de vaisseaux sanguins.

Le professeur Dimitri Aerden, chef de service de la Clinique du Diabète, explique : « L’association de l’angiographie intra-artérielle et du tomodensitomètre (qui permet d’examiner les pieds et leur perfusion tissulaire) nous offre une solution pratique pour identifier le problème du patient en un seul examen. Autrefois, le patient devait subir deux examens à deux moments différents. Ce nouveau tomodensitomètre entraîne également l’avènement d’une nouvelle technique d’analyse de la perfusion tissulaire du pied en permettant d’injecter un agent de contraste dans les muscles du pied et d’observer le résultat à l’aide d’un outil d’imagerie en mouvement. »

L’appareil bouge, plus le patient

Le professeur Johan De Mey, chef de service du département de Radiologie, commente : « Contrairement au tomodensitomètre traditionnel, ce n’est pas la table portant le patient qui glisse dans l’appareil. C’est l’appareil qui se déplace par-dessus et autour du patient. Un procédé qui rend inutiles les mouvements du patient, qui reste sur une table immobile, et contribue ainsi à une meilleure qualité d’image. Mais l’atout majeur de ce dispositif mêlant angiographie et tomodensitométrie reste le vaste champ de possibilités qu’il nous offre pour mieux examiner et traiter nos patients. Cela signifie plus de confort pour le patient. »

Actuellement, l’UZ Brussel emploie essentiellement ce scanner 4D dans le cadre de ses activités d’oncologie interventionnelle et du traitement de patients présentant des pathologies vasculaires telles que le pied diabétique. Cet appareil innovant est également très précieux dans le traitement des AVC car il permet au médecin d’évaluer immédiatement le degré d’amélioration de la perfusion tissulaire du cerveau. Cet examen ne nécessite désormais plus de déplacer le patient, il peut même être mené durant le prélèvement d’un caillot sanguin du système vasculaire cérébral. À l’avenir, le centre hospitalier prévoit d’étendre l’emploi de ce dispositif à d’autres traitements vasculaires, oncologiques et neurologiques.

Nouvel espace de radiologie adapté aux besoins du futur bloc médico-technique

Cette nouvelle salle d’imagerie médicale a également été spécialement conçue pour aller encore plus loin dans l’accompagnement et la communication à destination du patient. Des caméras et un système audio permettent aux prestataires de soin impliqués de travailler avec leurs collègues situés dans une pièce adjacente. Il n’y a plus de fenêtre classique. La salle est désormais dotée de caméras orientées sur le patient et le médecin, et de grands écrans facilitent le contrôle de la procédure.

Une manière pour l’UZ Brussel de se préparer au futur aménagement du service de radiologie, qui exploitera l’espace disponible de manière optimale et permettra un suivi plus précis des patients à l’aide d’une caméra et des dispositifs de pointe.

La construction du nouveau bloc médico-technique, qui regroupera toutes les activités techniques de l’UZ Brussel (comme son nouveau quartier opératoire et toutes ses activités d’imagerie médicale), bat actuellement son plein. Cela fait partie du Plan spatial de l’UZ Brussel. Ce plan comprend l’ensemble des travaux prévus dans le cadre de la rénovation complète de l’hôpital. L’hôpital connaîtra une véritable métamorphose d’ici le milieu de l’année 2027 et sera doté de deux extensions majeures : un nouveau bloc médico-technique pour les traitements et les interventions ainsi qu’une entrée principale flambant neuve, le ‘Landmark’.

Une liste complète avec des images et des interviews (en néerlandais) est disponible sur la chaîne Youtube de l'UZ Brussel.

Prof. De Mey sur les avantages de ce type de scanner (en néerlandais).

 

Prof. Dimitri Aerden explique le fonctionnement du scanner (en anglais).

Quelques images du scanner en fonctionnement.

 


 

 

A propos de UZ Brussel

L’Universitair Ziekenhuis Brussel est un hôpital universitaire avec plus de 3.800 collaborateurs. Il est attaché à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de la Vrije Universiteit Brussel sur le Brussels Health Campus à Jette. Avec 721 lits hospitaliers, il totalise chaque année 30.779 admissions de patients de notre pays et de l’étranger, 412.246 consultations (urgences non comprises) et 78.840 passages par les urgences. Sa philosophie est basée sur trois principes : néerlandophone, pluraliste et social. En tant qu’hôpital universitaire, il a aussi une mission de formation et réalise de la recherche scientifique.

Découvrez le rapport annuel 2020 : www.laforcedelalumiere.be

UZ Brussel
Avenue du Laerbeek 101
1090 Jette