Un traitement de 5 jours pour les patients atteints d’un cancer de la prostate ou colorectal grâce à une irradiation plus précise et avec moins d’effets secondaires

Un traitement de 5 jours pour les patients atteints d’un cancer de la prostate ou colorectal grâce à une irradiation plus précise et avec moins d’effets secondaires

L’UZ Brussel est le premier hôpital en Belgique à traiter des patients par une IRM-Linac pour la radiothérapie guidée par l’imagerie.

A l’UZ Brussel, les patients atteints d’un cancer de la prostate ou colorectal peuvent désormais se soumettre à une radiothérapie en 5 jours plutôt qu’en 4 à 8 semaines. C’est une première en Belgique. Avec les cancers du sein et du poumon, les cancers de la prostate et colorectal font partie des 4 cancers les plus fréquents. Cette radiothérapie de haute précision est administrée en intégrant un scanner IRM à l’appareil de radiothérapie (le Linac). La tumeur reste visible en permanence et le rayonnement est adapté aux modifications anatomiques ainsi qu’aux mouvements de la tumeur et des organes environnants. Cela signifie que le traitement, plus précis, peut être administré en moins de temps, avec moins d’effets secondaires et une meilleure chance de guérison pour le patient.

L’UZ Brussel est le premier hôpital en Belgique à traiter les patients atteints d’un cancer de la prostate ou du rectum (le rectum représente les 15 derniers cm du gros intestin, où se développent 30 % des cancers colorectaux) à l’aide d’un traitement de pointe grâce au nouvel appareil MRIdian. Celui-ci utilise des techniques d’imagerie avancée sous forme de scans IRM avec un rayonnement ciblé, afin de pouvoir traiter les tumeurs plus efficacement et plus rapidement, tout en en réduisant les effets secondaires chez les patients.

Un traitement en 5 jours au lieu de 8 semaines

Le Professeur Mark De Ridder, chef du service de radiothérapie de l’UZ Brussel et coordinateur du programme de soins oncologiques : « Le gros avantage du MRIdian pour nos patients, c’est la réduction du temps de traitement. Actuellement, une radiothérapie pour un patient atteint d’un cancer de la prostate prend 4 à 8 semaines, avec une brève irradiation tous les jours. Cela permet aux tissus sains de se remettre au fil des semaines. Avec le MRIdian, nous pouvons administrer la dose cumulée en une semaine, de manière beaucoup plus efficace et avec moins d’effets secondaires, vu que les organes sains sont épargnés. »

Une irradiation précise et adaptée à la tumeur ainsi qu’aux tissus environnants

Le Pr Mark De Ridder : « La marge de sécurité de la radiothérapie, dans le cas d’un cancer de la prostate ou du rectum, qui est actuellement de 10 mm environ, peut être réduite à 3 mm. La tumeur est irradiée de façon plus ciblée et les tissus environnants sont davantage épargnés, ce qui réduit les effets secondaires tels que la diarrhée, l’incontinence, l’impuissance ou les difficultés urinaires. Durant le traitement, nous réalisons chaque jour de nouveaux scans et, de ce fait, nous pouvons adapter l’irradiation aux modifications anatomiques de la tumeur. »

Une irradiation plus importante pour des effets secondaires réduits

Le Pr Mark De Ridder: « Grâce à sa haute précision, le MRIdian permet de mieux régler la dose d’irradiation en fonction de la tumeur et de l’état de santé du patient. Nous pouvons opter pour une dose d’irradiation plus importante afin d’améliorer les chances de guérison ou pour une dose standard, mais avec moins d’effets secondaires, étant donné que les tissus sains sont épargnés. Dans la pratique, nous combinons les deux options au cas par cas. Par ailleurs, chez certains patients, nous pouvons nous limiter à une radiothérapie sans intervention chirurgicale, qui entraîne souvent de nombreux effets secondaires permanents. »

 

 

A propos de UZ Brussel

L’Universitair Ziekenhuis Brussel est un hôpital universitaire avec plus de 3.800 collaborateurs. Il est attaché à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de la Vrije Universiteit Brussel sur le Brussels Health Campus à Jette. Avec 721 lits hospitaliers, il totalise chaque année 30.779 admissions de patients de notre pays et de l’étranger, 412.246 consultations (urgences non comprises) et 78.840 passages par les urgences. Sa philosophie est basée sur trois principes : néerlandophone, pluraliste et social. En tant qu’hôpital universitaire, il a aussi une mission de formation et réalise de la recherche scientifique.

Découvrez le rapport annuel 2020 : www.laforcedelalumiere.be

UZ Brussel
Avenue du Laerbeek 101
1090 Jette